Comment reconnaître un mauvais matelas ?

On entend souvent dire que certains problèmes de sommeil, de santé ou encore de stress peuvent être dû à un mauvais matelas. Cela peut être vrai tant le sommeil et la qualité de nos nuits impactent sur notre vie de tous les jours. Mais comment reconnaître un mauvais matelas ? Il n’est pas évident d’avoir une réponse à cela et il est parfois difficile de savoir si notre literie est la source de nos problèmes. Dans cet article, nous vous donnons quelques pistes pour identifier si vous avez un mauvais matelas.

Les symptômes d’un mauvais matelas

Plusieurs symptômes peuvent vous aider à identifier un mauvais matelas. Nous allons vous les présenter en détail afin de vous donner les clés pour évaluer votre matelas.

Un matelas déformé et affaissé

Le signe le plus flagrant que votre matelas est trop abîmé et n’est plus utilisable est qu’il se déforme. Un matelas trop usé s’affaisse et n’apporte plus le maintien nécessaire. Il subit le poids de votre corps au lieu de le soutenir et votre colonne vertébrale n’est plus alignée quand vous dormez. Cela peut résulter sur des dommages structurels. Vous devriez voir assez facilement si votre matelas est déformé. Vous constaterez qu’il y a des creux sur sa surface, sur les zones où vous dormez habituellement. Cet affaissement vient du poids de votre corps. Il apparait généralement avec les années et est le signe qu’il est temps de changer de matelas.

Un coutil abimé

Un autre point d’attention est l’état du coutil. Il s’agit de la surface du matelas, le tissu qui le recouvre. Si l’enveloppe externe du matelas n’est pas saine, cela risque de vite affecter votre sommeil. Des tâches de transpiration ou des traces d’humidité peuvent paraitre innofensives au premier abord mais elles le sont moins lorsqu’elles se transforment en bactéries et moisissures !

Dormir sur un matelas qui présente de tels symptômes peut résulter sur des problèmes de santé comme des allergies, des irritations ou des troubles respiratoires. L’accumulation de poussière est aussi un indicateur, surtout si cela crée des tâches sur le coutil.

Une sensation de chaleur

Bien que certains matelas sont étudiés pour maintenir la chaleur, il n’est pas normal que cela impacte votre sommeil. Si vous avez des sensations de chaleur, voire d’étouffement, pendant la nuit, c’est peut être parce que votre matelas ne laisse plus suffisamment passer l’air. Un bon matelas doit être naturellement ventilé. Cela permet d’éviter la concentration d’humidité et de subir trop de chaleur à cause du contact prolongé avec les tissus.

Cette sensation de chaleur peut venir d’un matelas vieillissant ou de mauvaise qualité. Certains matelas en mousse bas de gamme n’offrent pas une bonne ventilation. Un autre indicateur d’une mauvaise aération peut être que vous vous réveillez toujours sur un matelas humide, imprégné de votre transpiration.

L’impact potentiel sur votre santé

En plus de se voir sur votre matelas, l’impact d’un mauvais matelas se ressent sur votre santé ! Le sommeil est essentiel pour le bon fonctionnement du corps humain. C’est notamment pendant que l’on dort que nos cellules se régénèrent et que notre mémoire se consolide. Un mauvais matelas peut affecter divers aspects de notre santé, en fonction de l’origine du trouble. Là où un affaissement du matelas résultera sur des douleurs de dos, la présence de moisissures ou d’acariens peut causer des troubles respiratoires.

Des douleurs de dos et courbatures

Femme allongée tenant son dos en grimaçant de douleur.

Lorsque l’on parle de l’impact d’un mauvais matelas sur la santé, on pense en premier lieu aux maux de dos. Considérées comme le mal du siècle, les douleurs de dos peuvent être causées ou accentuées par de mauvaises positions de sommeil répétées. Avec les années, les matelas s’affaissent et des creux se forment. Cela impacte directement sur le maintien de la colonne vertébrale du dormeur. Ce mauvais soutien met les ligaments, articulations et tendons à rude épreuve.

Si vous vous réveillez avec des douleurs ou des courbatures, sachez que ça n’est pas normal et très probablement signe que votre matelas est trop usé pour être utilisé. Les douleurs causées par un mauvais matelas ne sont pas ciblées que dans le dos, elles peuvent également être localisées dans la nuque, le cou ou les hanches.

Des troubles respiratoires et allergies

Dormir sur un matelas infesté de moisissures peut affecter votre santé et spécifiquement votre système respiratoire. La dégradation de votre respiration ne se fait pas du jour au lendemain, c’est l’exposition répétée à la moisissure qui est en cause. L’impact de la moisissure ne se limite pas aux odeurs, elle déteint aussi sur l’air que vous inhalez. C’est pourquoi il est important d’agir rapidement si vous remarquez des traces d’humidité sur votre lit. Pour éviter son apparition, il vous suffit de prendre de bons réflexes et d’aérer régulièrement votre chambre.

Du stress et une fatigue mental

Dans certains cas, un matelas en mauvais état peut être la source d’un sommeil agité. Le fait de se réveiller à plusieurs reprises pendant la nuit n’es pas naturel. Cela interromps le cycle naturel de votre sommeil et diminue les bienfaits de vos nuits. Des nuits de mauvaise qualité influencent directement votre bien être et sur votre état lorsque vous êtes éveillé. Elles sont sources de stress et peuvent impacter votre santé mentale. Votre sommeil peut-être troublé pour une des raisons citées plus tôt, des sensations de chaleurs, un matelas affaissé ou qui n’est pas sain. Quoi qu’il en soit, ces perturbations qui diminuent votre temps e sommeil ou le découpe en courte sessions sont nuisibles et les effets se sentiront sur le long terme.

Des irritations et éruptions cutanées

Nous évoquions plus tôt que les tâches et traces d’humidité peuvent être un indicateur d’un mauvais matelas. Et bien en plus de pouvoir causer des problèmes respiratoires et allergies, l’humidité et les acariens peuvent provoquer des irritations et éruptions cutanées. Pour éviter cela, il vous suffit également de nettoyer votre matelas régulièrement.

Que faire si j’ai un mauvais matelas ?

Vos options sont différentes selon la source du problème. Si ce qui perturbe vos nuits est un affaissement prononcé de votre matelas, ne cherchez pas à le remettre en état vous perdriez votre temps, il est temps de le changer. S’il commence tout juste à se creuser, vous pouvez utiliser un surmatelas pour allonger sa durée de vie et retrouver plus de confort.

Si vos soucis viennent d’un matelas qui n’est pas suffisamment entretenu, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Faites un gros nettoyage pour assainir votre matelas et vous débarrasser des bactéries. Vous pouvez utiliser du savon de Marseille ou du vinaigre blanc mélangé à de l’eau. Une fois votre matelas propre, rincez bien avec une éponge imbibée d’eau et laissez le sécher toute une journée.

Si votre problème est la mauvaise respirabilité de votre matelas vous ne pouvez pas faire grand chose. Vous allez devoir changer de matelas. Pour éviter d’avoir ce même désagrément à l’avenir, optez pour un matelas à ressorts ou en latex, qui sont plus ventilés que les matelas en mousse.